Home contact general
mentions legales
nos sponsors
Historique marque
modeles trial
modeles enduro
modeles route, trail, mopeds
annonces
boutique
documents techniques
fanticotheque
essais
nos dossiers
contacts
adhesion
vie du club et sorties
competition a l’ancienne
restaurations
galeries de photos
liens
Logo Fantic
/ Vie du club / Novegro 2012

 

Bourse Inernationale de Novegro (Milano, Italia)  Novembre 2012

 

NOSTRA SCAMBIO 

 

Par Chris

Chaque voyage, je devrais dire pélerinage, à destination de notre Mecque préférée est un véritable bonheur. Cette année, pour limiter les frais malheureusement élevés, nous avions décidé de partir de Lyon à 5 personnes du club dans un véhicule : Philippe Garin et son fiston Loïc, Régis Rousset de Macon, Hervé Rodes et vot' humble prez. 

Nous sommes partis tôt le vendredi matin pour arriver à Milan aux environs de midi. Notre programme prévois un retour vers Lyon en fin de journée le samedi.

Donc, passage du tunnel de Fréjus, un peu de neige et grand ciel bleu côté italien, c'est magnifique, ça nous donne la pêche. Du coup, arrêt pique-nique à 10h00. Pain frais, coup de blanc fort sympa et pâté maison quasi divin, celui de Sylvain Le Floch, MERCI !

Arrivée sur Novegro, tout se passe très bien, les accès sont fluides et nous lachons rapidement l'Espace sur le parking du Parc des Expositions. Ensuite, c'est les gamins à Noël devant les vitrines : il y en a partout, c'est gigantesque ! Mais tout de suite, on croise des gars du club, Michel Laurent, Daniel Théric, Gérard Delon, JM Die, Bruno Boccacio, je ne les citerai pas tous ici mais il y en a un paquet sans compter d'autres français connus de nos services...

Un TI complet, super pour aller chercher le pain.

Allez, au boulot, il faut être rigoureux et organiser la recherche. Malgré ça on rate des choses et heureusement que nous sommes cinq limiers ! Le vendredi, c'est cool même si tous les exposants ne sont pas arrivés. Peu de monde, on a le temps et la place pour chiner.

En trial, on trouve des jus d'origine incroyable comme cette 125-79. Les italiens s'en servaient et s'en servent le plus souvent comme des trails.

Direction l'Hotel Visconti à  un petit établissement super bien et pas cher. Problème, le trajet était partagé avec les italiens qui rentraient chez eux... embouteillage monstre sur la petite route mais la quatre voies est en construction ! Direction le restau à 30 secondes à pieds. Pour Phil et moi, impossible d'imaginer Novegro sans ce restau typique italien. On y mange très très bien pour une somme ridicule dans une super ambiance. Par contre tout le monde est au courant et il faut absolument réserver ; pourtant il y a un nombre de tables incalculable !

Pistoni per tutti

Retour à l'hôtel, nous sommes HS et le sommeil nous tombe dessus rapidement. 

Samedi, bouchon pour accéder aux nombreux parkings. Plus on avance dans la matinée, plus les allées se remplissent. A midi, les sandwicheries sont prises d'assaut. Pas grave, on attendra 14h00 pour se restaurer. La bouffe est de qualité très satisfaisante pour un prix humain. Ca change des manifestations françaises où on mange très mal pour très cher en général.

A part le Preston, sympa ce tx190 de 76

L'après-midi, on en a plein les pattes mais on a du mal à s'arrêter. Il me reste tous les bâtiments couverts à voir. J'entame le périple mais il y a beaucoup de monde, ça n'avance pas et l'heure tourne, il faut songer à partir... Nous chargeons l'Espace de nos trouvailles et faisons... 10 mètres. Il faudra une heure et demi pour sortir du parking ! Des voitures dans tous les sens et plus de personnel pour organiser quoi que ce soit ! Du coup, arrivée sur Lyon vers 23h, nous sommes cassés et Régis qui met le cap sur Macon...

Le lendemain, Hervé et moi prenons le TGV pour Paris avec un monceau de bric à brac. Pas rasés, la mine défaite, nous ressemblons à des SDF ! Je laisse Hervé et continue ma route en métro et RER avec mes sacs et mon chariot bricolé d'un grand sac et d'un diable.

Arrivée à la maison fourbu mais heureux. De bonnes trouvailles pour les gars du club. Ca permettra d'avoir un peu plus de belles Fantic dans nos rangs.

Ciao a tutti e grazie mille Italia.

Chris

LES PHOTOS

 


Très beau 240. Mais jetez un oeil du côté repose-pied / pédale de frein.....
*

*

Jus d'origine étonnant pour cette 125 cross 1980
*

 


 


Qualité et prix plutôt corrects pour ces Marzo complètement reconditionnés par Oldcross 



 


 


 


 *

Un paquet de pièces qui ne demande qu'à reprendre vie...
*

Ma que bella en cadre gris !
*

Le pit bike qu'il me faut pour arpenter les parcs coureurs
*

*
C'est pas du Fantic mais c'est beau quand même


5500€ demandés pour cette 125 de 1975
*

125 Gori
*

*

Une micro Bultaco Chispa
*

*

*

*

*

Laverda et Maico avec son pot par le bas.
*

*

TGM à moteur Hiro
*
Une AIM à eau
*

*

*

125 GORI
*

*

*
*
Honda 360 Mugen
*
*
Hercules
*

*

Jamais vu auparavant !!!
*

Puma 384 - amortos Corte-Cosso, frein avant double cames, fourche Betor, et ce cadre !!!
*

Un 50 Beta de la guerre du (pisse) feu. Vraiment mimi !
*

Moto Morini, chouette C0
*

Très racée Maico.

***

Photos Chris et Garin team