Home contact general
mentions legales
nos sponsors
Historique marque
modeles trial
modeles enduro
modeles route, trail, mopeds
annonces
boutique
documents techniques
fanticotheque
essais
nos dossiers
contacts
adhesion
vie du club et sorties
competition a l’ancienne
restaurations
galeries de photos
liens
Logo Fantic
/ Compétition à l'ancienne / Rochepaule 2008
Trial Classic de Rochepaule - 3eme édition - 14 & 15 juin - Sacré coup de moto !


Le Cantalou avec son 240 à moteur 241

Le lundi matin, force était de constater que le ciel était bien gris après ce week-end trialistique ardèchois fort réussi. Nous avions gardé un très bon souvenir de l'édition 2007 mais je crois pouvoir dire que l'efficacité du MC Rochepaule conjuguée à une météo inespérée à placer cette dernière édition un cran au-dessus encore.


Moi, en arrière plan ; En noir, Romain, savoyard gelé ; A droite Aymar, trialiste heureux.

Parlons du point négatif de l'épreuve : le froid de canard qui s'est abattu sur nous le vendredi soir alors qu'on se préparait une petite collation basses calories à base de terrible pâté et saucisson fait à la main, de quelques délicieuses grillades et pour finir de vrai Cantal et de bleu du même pays arrosé de... mais j'arrête là, j'en vois qui se sentent mal !

Bon, c'est le moment de la journée ou Olivier Jean a décidé de nous rejoindre, Philippe Espinasse dit le Cantalou et moi-même. Arrivé en costard et mocassins en poil de croco, Olivier n'a pas passé minuit, même collé au barbecue. Il a égoistement rejoint dar-dar son hôtel 3 étoiles... Pffit !

Le lendemain, on a appris qu'il avait fait 4 degrés ! Curieusement, on a pas trop souffert, bizarre !


Votre président, motivé, pressé de partir

Samedi, Aymar Peyre nous rejoint avec un nouveau 240 qu'il a acheté sur la route. Il va bricoler sa nouvelle tout le week-end.

On essaie d'être un peu sérieux. 16 zones reliées par 50 bornes d'interzone simplement superbe. Paysages de fou, petits chemins très variés passant du pierrier éprouvant au sous-bois sinueux à souhait où le rythme pouvait être proche de l'enduro.

Plaisir absolu dans les belles zones même pas dangereuses, même si, avec Philippe, on perdait la moitié de nos moyens quand il y avait trop de spectateurs. C'est n'importe quoi mais faut faire avec, pas grave. Allez une bonne bière au soleil pour récupérer des protéines, il en faut !


Le Cantalou, maitre expert en saucisson

Samedi soir Romain Colas nous rejoint, il fera le trial sur une journée, c'est à dire qu'il ne fera qu'une fois l'interzone mais 2 fois chaque zone.

Petit repas servi au chaud, c'est bien après cette rude journée. Il faut avoir un minimum de condition physique pour apprécier à 100% et aussi pour éviter de se faire mal.


Victor Gigot, l'ami belge à la dextérité incontestée.

Dimanche, on refait la même chose avec appétit. A la fin de la première boucle, Romain n'avait toujours pas posé un pied... On essore un peu plus la poignée pour arriver plus tôt. Eh oui, faut recharger le fourgon et attaquer les 6 heures de route pour rentrer à la maison.

En attendant, Philippe a roulé comme une bête, surtout sur la fin, il faisait carrément des pivots sur la roue arrière ! Ah il était chaud le Cantalou !


Passé en bleu cette année, Aymar est à la hauteur.

Pas une goutte de pluie du week-end mais de l'eau bien présente sur le tracé, des gens très sympas, de fabuleuses motos rouges qui ont été à la hauteur de leur image, bref, une classique que j'adore et je ne suis pas le seul.

Alors chapeau bas à Bertrand Tatu et à toute son équipe.

Christophe Darras


Olivier Jean et son 300 compressé

Oh le bitza ! Base 200 et des bouts de 3 moteurs Honda assemblés