Home contact general
mentions legales
nos sponsors
Historique marque
modeles trial
modeles enduro
modeles route, trail, mopeds
annonces
boutique
documents techniques
fanticotheque
essais
nos dossiers
contacts
adhesion
vie du club et sorties
competition a l’ancienne
restaurations
galeries de photos
liens
Logo Fantic
/ Compétition à l'ancienne / Bourg Lastic 2011

 

Bourg Lastic (63) - Enduro Family -  Champ France Enduro à l'ancienne - 24 juillet 2011

 

 

 

De gauche à droite les RC de Damien, Pilou, Chris et Phil

Par Chris  et Damien (plus bas)                             

 

La moto et son pilote, à peine remis d'Auroux, reprennent le chemin du Massif Central pour Bourg Lastic, petit bled fort sympathique situé à une petite heure à l'ouest de Clermont.

25 bornes avant, c'est Donnat Land et c'est là qu'on a décidé d'aterrir, le duo Garin, Angel et moi, sur invitation bien sûr, de Jean-Marc, Babette et Mathilde. Séjour remarquable où le terme ripaille prenait tout son sens....

Si ça, c'est pas de l'organisation... matez la tondeuse Can Am pilotée par Jean-Marc.

 

Bref, samedi matin, montage du "village Fantic", reco des deux spéciales (ça promet!) et contrôle administratif : tient, j'ai oublié de prendre mon certif médical pour la licence à la journée (je passe le bazard pour remédier au problème, je me voyais bien regarder les autres rouler...) Puis passage au contrôle technique, pas de sonomètre pour les anciennes mais un coup d'oeil quand même aux numéros de série. M'enfin, pour du FFM, c'est plutôt cool. Allez, motos au parc, on passe à l'apéro Fantic pour regrouper les potes. On retrouve Pilou, Christophe Guyonnaud, Andréani, Daniel, ... et le petit nouveau, Damien Pellaton, pour lequel c'est son premier vrai enduro. Le grand balise un peu, se perd dans le réglement, questionne tout le monde dans tous les sens, bref il y a de la tension mais devant notre flegme, le poireau se résigne...

Je n'ai pas compté mais le parc doit contenir 450 motos. Les anciennes partent en premier et nous partons très tôt, à peine 8h00 passé. Il a flotté tout le vendredi et pas mal le samedi. Mais, chouette, il fait beau le dimanche mais le terrain est gorgé, surtout le pré à vache qui sert de terrain à spéciale. Il faudra la faire 3 fois et au dernier passage, on a pu voir quelques modernes plantées littéralement dans ce qui ressemblait à des fosses à purin !

C'est parti pour le boss de la Squadra au guidon de son cru 78 favori.

 

La première boucle de liaison ne présentait aucune difficulté, ce qui est tout à fait cohérent dans un family. Je roule au cul de Phil Garin, le rythme est soutenu et enroulé, ça va bien sauf que le KS me repeint à la boue en permanence...

La deuxième boucle comportait quelques passages chauds plutot sympa lors du 1er passage mais qui sont devenus hard l'après midi. Je me rappellerai d'une bien longue montée avec des passages où se mélangeait uniformément boue et grosses pierres libres, une horreur pour les petits débattements. En 1ere c'était impossible, en 2 trop instable et il fallait aller assez vite pour passer en 3 et surtout, garder la vitesse. On double Garin, crevé de l'arrière. Il répare mais avec trop de pénalité, il décide de terminer en roulant cool avec Young-racer, son fiston.

Un moment où je suivais la Zundapp de Jean-Marc, j'ai vu ce dernier faire un demi tour magistral aussi incompréhensible pour lui que pour moi ! La bête a fait un refus mais est de suite reparti après une tape de réconfort sur le réservoir.

 

Voilà la belle histoire de Damien. Il a restauré sa moto avec le club, participé à un galop d'essai au Vintage Azur TT et le voilà inscrit ici, son 1er enduro. En fait il illustre très bien le but du club Fantic.

 

J'entends dire qu'Angel à son sélecteur bloqué tandis que celui de Damien serait HS... épidémie ?

Jusqu'ici, l'organisation est parfaite mais à midi , neutralisation de la course pour pose déjeuner obligatoire de 45mn... Bon, parait qu'il y en a qui aime mais je n'étais pas seul à bougonner. Pas du tout faim pendant une course mais surtout, assis 10mn et le corps commence doucement à s'engourdir et le cerveau commence à penser hamac. Vite, fuyons en attendant l'ouverture du parc.

Pendant ce temps, Pilou me fait remarquer que mon pneu avant est crevé.... Je comprends pourquoi la moto a failli se coucher sur la route tout à l'heure. Je n'ai pas vérifié la pression depuis un bout de temps. Quel idiot. Quoi faire ? Il me reste 2 spéciales et la boucle chaude dans les pierres. Le fait de rouler en chambre de 4mm me sauve car je peu quand même rouler en faisant gaffe. Je fais la spéciale doucement et rentre au parc. Là, Damien me propose sa roue avant car sans sélecteur, il est contraint à l'abandon. 10mn après, je suis repartis pour la fin de la course. Au retour je constate que Christophe Guyonnaud a maintenant une moto fiable puisqu'il fini enfin une course ; il était tout content et nous aussi.

 

 Vot' bon Prez qui se démène comme il peut dans le gras

 

Voilà, heureux mais claqué (2 courses en 2 semaines et pas vraiment de condition physique en ce moment). On range tout le matos, s'installe pour un petit repas, bises à tous car 4h30 de route m'attendent. Je suis obligé de roupiller 1/2 heure sur l'autoroute, les yeux se ferment tout seul!

Lundi, réveil à 6h30... faut être fou mais quand on aime ça, c'est pas un problème ; le plaisir l'emporte.

 

Jean-Robert qui assure sur son Brisso

 

 

Angel qui vise les extérieurs

 

Le seul saut de la spéciale ne pouvait être pris trop vite à cause de la ...réception

 

 

Les exploits de Damien

 

Bon alors, de très belles machines, de très bons pilotes ( des bons , voir très bons de l'époque ) ,et un parcours superbe !

En fait, tout y était pour cette première expérience officielle sur ma Belle.

Arrivée samedi début AM avec contrôle administratif ( carte grise , assurance ,permis , licence , ...) puis contrôle technique, machine en parc fermé, tous pleins OK, en vue d'une nuit dehors puis apéro sous le barnum Fantic ( un mythe pour moi  ...).

 

Pilou, très content de sa moto qui marche comme une balle. On remarquera le pot... (!)

 

Chris in the mud

 

Dimanche matin, réveil aux aurores, je suis le permier au départ, 8h04, pas de retard possible !  Je me retrouve dans une enfilade d'anciennes, je n'étais que le 49.  Je démarre trop tôt et donc je me fais jeter ! Départ !!! tout d'abord grande liaison avec mélange de sous bois puis de liaisons routières, quelques zones très boueuses, il a plus beaucoup la veille, avec zone médiale de piste défoncée. Tout est ok, la moto tourne du feu de Dieu. La première spéciale est sur une piste de cross, facile pour moi ... heu ...heu... en fait, très boueux, avec des glissades de folies, et au final... jolie galipette avec  moteur off !!! Je me souviens à cet instant de la phrase de mon grand ami d'enfance, Vincent : "on n'était pas bon à l'époque , alors maintenant ... "  Je sors et repars vers la liaison. tout est ok ; je passe le premier CH et ... surprise, je suis en avance !!! Putain, 20 minutes ; largement de quoi faire le plein et graisser la chaîne.

 

Angel qui rentre, sélecteur coincé et phare qui se débine ; rien de méchant, on a vu pire !

 

Je me présente au départ de la 2eme boucle ...allez Dam , feu !!! début facile, cela va t il durer ? et bien après une descente longue, longue ,longue ... fatalement, il allait falloir remonter. Gagné, un serpentin de 1 m de large avec des pierres, de la boue et des Marschalls pour nous aider. heu ... délicat. Au final, quelques belles gamelles, roue avant en l'air, boue, zone à fond de 1, la 2 devait avoir peur alors elle refusait de monter dans les régimes ... et devant moi un Pilou qui montait comme si on était sur du plat ... bon, 2eme spéciale, de l'herbe, un champ dans lequel les vaches sont là habituellement. Une zone hostile pour nous sudistes qui roulons par habitude dans des zones un peu plus sèches ... et bien sûr, ... gamelle en zone de dévers !!! Le seul soucis, après redemarrage, le selecteur en 2 morceaux !!!!!!!!!!!!!! Houlaaaaaaaaaa  retour au parc avec déjà quelques minutes de retard ! pas de rechange, quelques demandes au sein du parc : course finie alors que la 2eme boucle m'attend. Il était 13h  je regarde les autres repartir. Notre cher Prez arrive ...roue avant crevée !!! Ce sera donc la seule pièce de ma machine qui sera arrivée jusqu'a la fin de cet enduro !

 

Quelques joujous de la Squadra Fantic

 

En fait avec le recul, une belle expérience, qui me permettra début septembre à Pont de Salars, de me présenter avec deux selecteurs et un nouveau moteur un peu plus gros. Un très grand bonheur pour moi de m'être retrouvé parmi les grands de cette belle Squadra. Petite déception, y a juste un certain A.S., toulousain de son état, mais dont je tairai le nom (...) qui a dit que ma moto était ...orange !!! Un grand merci tout particulier à Pilou et Fred pour avoir répondu aux centaines de questions que j'ai pu leur poser.

A bientôt ! Forza !

Damien

 

 

 

Troisième mi-temps, Christophe (assis) n'en fini plus de reprendre des forces :

plus l'habitude de finir...

 

Troisième mi-temps toujours : enfin une Brissoni à ma hauteur !

 

Si vous souhaitez ajouter une bafouille, une photo, envoyez-la moi par email à chris@fanticmotor.asso.fr